Master en traduction - option : traducteur de conférences

Pour obtenir ce diplôme il faut d’abord avoir effectué un des parcours suivants

Crédit et Tarifs

De plus en plus, des regroupements socio-économiques, politiques et de santé se créent partout dans le monde pour réfléchir aux problèmes mondiaux et proposer des solutions. La communication s'instaure entre les pays donnant lieu à une prolifération de documents (comptes rendus, rapports, études de faisabilité et autres écrits administratifs) nécessitant une traduction. Cette option de Master professionnel se donne pour objet de former des traducteurs appelés à travailler dans des organisations internationales, étant donné les besoins croissants de ces dernières et notamment celles du système des Nations Unies en traducteurs spécialisés. Elle leur permettrait ainsi de se spécialiser dans les domaines variés ayant trait aux sujets débattus dans les conférences internationales.


Responsable pédagogique : Gina ABOU FADEL SAAD et Mary YAZBECK

Nombre de semestres : au moins 4 semestres


Langue d'enseignement : Arabe

Passerelle(s)- A la fin de la deuxième année, vous pouvez passer au Doctorat en traductologie.
Condition : Les dossiers sont étudiés au cas par cas. Un complément de formation peut être demandé le cas échéant.
- A la fin de la deuxième année, vous pouvez passer au Doctorat en langues.
Condition : Les dossiers sont étudiés au cas par cas. Un complément de formation peut être demandé le cas échéant.
Prérequis

Licence en traduction ou licence jugée équivalente + examen d'’entrée

Débouchés

- ONU et institutions affiliées

- Organisations locales, régionales et internationales

- Ministère et institutions gouvernementales

- Tribunaux internationaux

Informations Supplémentaires
  • Traduire des documents appartenant au domaine des conférences.
  • Rédiger des rapports de conférence.
  • Résoudre les problématiques traductionnelles relevant du domaine littéraire.
  • Collaborer d’une manière efficace et éthique avec les différents acteurs du monde des organisations.
  • Gérer sa carrière professionnelle de traducteur de conférences.
  • Enseigner la traduction et la traductologie.
  • Analyser les différentes étapes de l’histoire de la traduction.
  • Exploiter les outils informatiques d’aide à la traduction.
  • Réviser des traductions relevant du domaine des conférences.
  • Concevoir une terminologie relative au domaine de spécialité.
L'admission au Master est soumise à un examen du dossier du candidat et au cas où le candidat a une licence non décernée par l'ETIB, son admission est soumise à la réussite aux épreuves de la L6.