Master en traduction - option : traducteur/traductologue

Pour obtenir ce diplôme il faut d’abord avoir effectué un des parcours suivants

Crédit et Tarifs

Dans le monde de la traduction, une prise de conscience de l'importance de la réflexion et de son apport à la pratique se fait ressentir. Désormais, la silhouette du traducteur-traductologue se profile de plus en plus nettement à l'horizon. Ce Master se donne pour objet de former des traducteurs-traductologues, des chercheurs en traductologie, capables d'observer l'opération traduisante, d'en rendre compte et d'en tirer les conclusions théoriques ; autrement dit d'être à même de conceptualiser à partir de leur pratique, partant de la définition de la traductologie comme étant un va-et-vient continu entre pratique et théorie. Ce Master Recherche constitue l'étape obligatoire requise pour l'inscription au cycle doctoral.


Responsable pédagogique : Gina ABOU FADEL SAAD et Mary YAZBECK

Nombre de semestres : au moins 4 semestres


Langue d'enseignement : Arabe

Passerelle(s)- A la fin de la deuxième année, vous pouvez passer au Doctorat en traductologie.
Condition : Les dossiers sont étudiés au cas par cas. Un complément de formation peut être demandé le cas échéant.
- A la fin de la deuxième année, vous pouvez passer au Doctorat en langues.
Condition : Les dossiers sont étudiés au cas par cas. Un complément de formation peut être demandé le cas échéant.
Prérequis

Licence en traduction ou licence jugée équivalente + examen d’'entrée

Débouchés

- Centre de recherche en traduction et traductologie

- Institutions académiques enseignant la traduction

- Revues spécialisées

- Doctorat en traductologie

Informations Supplémentaires
  • Traduire des textes relevant de la traductologie.
  • Élaborer des stratégies de recherche en traductologie.
  • Résoudre les problématiques traductionnelles relevant du domaine littéraire.
  • Collaborer d'une manière efficace et éthique avec les différents acteurs du monde de l'enseignement et de la recherche en traductologie.
  • Gérer sa carrière professionnelle de traducteur-traductologue.
  • Enseigner la traduction et la traductologie.
  • Analyser les différentes étapes de l’histoire de la traduction.
  • Exploiter les outils informatiques d’aide à la traduction.
  • Réviser des traductions de textes littéraires.
L'admission au Master est soumise à un examen du dossier du candidat et au cas où le candidat a une licence non décernée par l'ETIB, son admission est soumise à la réussite aux épreuves de la L6.